TGP7.jpg

L’idée de reprendre cette pièce émouvante et porteuse de réflexion, mais cette fois-ci sous la forme d’une lecture publique filmée, est apparue pour le GRIS-Mauricie/Centre-du-Québec et le Théâtre des Gens de la place comme étant le projet virtuel tout désigné dans le contexte actuel de distanciation sociale. Captée sur la scène du Théâtre du Cégep de Trois-Rivières le 11 avril dernier, la lecture publique est livrée par la même distribution qu’en 2015, à une exception près. Prenant place devant un lutrin et passant d’un accessoire à l’autre, les dix comédiens revêtent les traits de 63 personnages véridiques ayant vécu de près ou de loin la tragédie. Dirigée par le metteur en scène Marc-André Dowd, assisté d’Éric Langevin, et captée par le vidéaste Anthony Hamelin, la pièce, bien que lue plutôt que physiquement jouée, recèle la même intensité d’émotions, richesse d’interprétation et force de sensibilisation.

Par ce projet théâtral virtuel à la fois créatif et pertinent, le GRIS-Mauricie/Centre-du-Québec et le Théâtre des Gens de la place sont fiers de contribuer à faire évoluer les mentalités en matière de diversité sexuelle et de genre, et de faire valoir auprès du public l’ouverture à la différence, le respect d’autrui et la liberté d’être soi.

TGP-002_Laramie_Cahier_cover.jpg

Pour en apprendre encore plus
sur ce bouleversant projet